Ecoin is Here

Mr Robot est la série spéculative la plus intéressante du moment mais sa description des mécanismes politiques ou économiques — souvent floue ou trop éloignée de notre réalité — est un de ses aspects les moins réussis.

La finance est une exception. Ici, la série est plausible. S’il a été si facile pour fsociety de détruire le système financier mondial, c’est qu’il était déjà défectueux avec une société massive ayant quasiment le monopole de la création privée de monnaie (essentiellement à travers le marché du crédit).

Dans la même veine, la stratégie Ecoin de Ecorp est solide et sensée. Même si Ecorp contrôlait une partie indécente du marché de la dette, la monnaie émise restait intégrée à une pyramide monétaire classique avec une monnaie centrale publique au sommet. Ecoin vise à s’affranchir de toute contrainte publique, à prendre le contrôle ultime du circuit de la monnaie et, par là, contrôler l’allocation des ressources.

Tout le monde peut créer de la monnaie. La difficulté est de la faire accepter, de créer une demande. Dans un État moderne, c’est l’impôt qui assure une demande minimale pour la monnaie centrale (taxes drive money). De par sa position sur le marché des biens et services (dont les services financiers) et après la destruction du système financier classique, Ecorp peut prétendre à un truc similaire.

Comme pour toute bonne science-fiction, c’est une perspective terrifiante et plausible dans notre réalité. On peut par exemple imaginer de grosses sociétés technologiques prendre à leur charge de plus en plus d’activités — santé, finance, éducation, etc. — et finalement décider de collaborer pour créer leur propre monnaie (avec, pourquoi pas, un système de revenu minimum garanti).

Show Comments